Accueil






Poros 1, 2017.
Installation de céramiques (faïence noire) et de photocopies numériques du dessin Pierre de lave ? (Audierne).
Galerie Anne Perré, Rouen.
A partir d'une pierre de lave (?) ramenée d'Audierne, en écho à celles ramenées d'Islande lors de
la résidence Fresh winds in Gardur.
© Anaïs Lelièvre 2017

Liens vers les installations : Poros 2, Poros 3, Poros 4.

Lien vers les céramiques.

 

 

 

 

       

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

DESSIN MATRICE : Pierre de lave ? (Audierne), 2017, dessin et mots mêlés, crayon et encre (rotring) sur papier, 50 x 65 cm.

 

 

 

TEXTE DE STEPHANIE LE FOLLIC-HADIDA

« Entre le dessin, la sculpture et l'écriture, l'installation Poros 2 manifeste une topographie énigmatique composée de passages, de continuités et de ruptures. Poros 2 livre un univers hybride à situer entre le minéral et le vivant, le pesant et le volatile, le végétal et le géologique.
Anaïs Lelièvre part d'un dessin originel diversement réalisé au crayon ou au stylo dont elle se sert comme matrice pour le développement de la future installation in situ. Tour à tour réduit ou agrandi par photocopie, le dessin est multiplié autant que nécessaire. L'installation repose sur ce principe de reproduction d'un élément unique. Elle intègre dans son processus de fabrication le rythme structurel du cumul (en strates multiples) ou de la dispersion (isolement de détails) et parvient ainsi à induire une infinie variété d'impressions et le sentiment paradoxal d'une pluralité. L'installation prend appui sur la spatialité dévolue (sol, mur, plafond) et vit au rythme de cette palpitation. »